nos racines

CLAUDE MARÉCHAL

De 1957 à 1964 Claude Maréchal a fait, en Belgique, des études de médecine à l’Université de Louvain et une licence en éducation physique à l’Université de Liège. C’est en 1958, à l’aide de livres, qu’il a découvert le Yoga et commencé à le pratiquer quotidiennement.

Après ses études, il devient assistant à l’Institut Supérieur d’éducation physique de l’Université de Liège et c’est à cette époque que, sollicité par des amis, il commence en 1967 à enseigner le yoga à quelques groupes. Intrigué et attiré par l’enseignement de cette discipline, il décide en 1969 de faire un séjour en Inde pour aller à la découverte de la source. C’est à Madras qu’il rencontre T.K.V Desikachar qui sera son unique instructeur pendant trente cinq ans.

À partir de cette époque, il abandonne son poste à l’Université pour se consacrer uniquement à l’enseignement du yoga. Il fait alors un à deux séjours de plusieurs semaines chaque année à Madras. Entre 1969 et 2002, il en fera quarante passant ainsi plus de six ans en Inde pour approfondir tous les aspects du yoga afin de les adapter le plus correctement possible à la société occidentale, à la demande personnelle du professeur Krishnamacharya.

*Source: Étude et Transmission du yoga (ÉTY)

Depuis 1971, à travers son école de formation, M. Maréchal forme des enseignants de yoga. Cette école a diffusé la richesse de cet enseignement millénaire en Belgique, en France, au Québec, en Italie, en Hollande, en Espagne, en Suisse et au Portugal. L’école ÉTY Viniyoga-formation a formé plus de mille enseignants qui transmettent le yoga suivant cette tradition Indienne. Claude Maréchal est rédacteur en chef de la revue Viniyoga depuis sa création, en 1983.

TKV DESIKACHAR

C’est au milieu des années 60 que le deuxième fils de Krishamacharya, TKV Desikachar va commencer à jouer un rôle dans la continuité du Krishnamacharya yoga sampradâya Yoga enseigné selon la tradition de Krishnamacharya.

Pratiquant le yoga depuis son jeune âge, Desikachar est fasciné par le pouvoir exceptionnel que son père possède de soigner et de guérir, à l’aide des techniques traditionnelles du yoga et de leurs applications. Alors âgé de 25 ans, il abandonne une carrière prometteuse d’ingénieur pour redevenir un élève assidu de son propre père, et éventuellement perpétuer son oeuvre.

Cette association, professeur – élève (Krishnamacharya – Desikachar), va se prolonger jusqu’à la fin de la vie du vieux maître. Desikachar a donc hérité du savoir et du savoir-faire de son père en acceptant de redevenir un étudiant, un élève studieux, appliqué et reconnaissant. Pendant plus de 50 ans, il s’est consacré à l’enseignement et à la diffusion d’un yoga individualisé en fonction des besoins et des aspirations du pratiquant.

*Sources: Claude Maréchal – Formation à l’enseignement du yoga, Krishnamacharya Yoga Mandiram

« L’esprit de Viniyoga, c’est partir de là où l’on se trouve. Puisque chacun est différent et change de temps à autre, il ne peut y avoir de point de départ commun et les réponses toutes faites ne serviront à rien. Il est nécessaire d’examiner la situation actuelle et de remettre en cause le statut habituellement établi. »
– TKV Desikachar

SRI T. KRISHNAMACHARYA

« Vous n’avez peut-être jamais entendu parler de lui, mais Tirumalai Krishnamacharya a profondément influencé le yoga, permettant à cette sagesse de rayonner au-delà des frontières de l’Inde. Que vous pratiquiez les séries dynamiques de Pattabhi Jois, les fins alignements de BKS Iyengar, les postures classiques d’Indra Devi ou les vinyasa personnalisés de Desikachar, votre pratique découle d’une seule et même source: un brahmane mesurant à peine 5 pieds et 2 pouces, né il y a plus de cent ans dans un petit village du sud de l’Inde. » Fernando Pages Ruiz

Shri T. Krisnamacharya est né le 18 novembre 1888 à Muchukundapura, petit village de l’État de Mysore, en Inde du Sud et est décédé à Madras en 1989, à l’âge de 101 ans. En 1893, alors âgé de cinq ans, il reçoit le cordon sacré des brahmanes et son père devient son premier instructeur. Il l’initie au yoga mais également au sanskrit.

Krishnamacharya, âgé de 25 ans, rêve d’approfondir cette discipline et part, en 1916, pour l’Himalaya, afin de vivre et d’étudier auprès d’un gourou de grande notoriété, Shri Ramamohan Brahmacari. Celui-ci réside au Tibet avec sa famille, au pied d’une montagne mytique, le mont Kailash.

Sources: Claude Maréchal – Formation à l’enseignement du yoga, Krishnamacharya Yoga Mandiram (www.kym.org), Fernando Pages Ruiz – The Legacy of Krishnamacharya (Yoga Journal, Mai/Juin 2001)

Dans les années 1930, il effectue de nombreuses tournées destinées à promouvoir le yoga, un fait nouveau en Inde. À cette époque, le yoga était pratiqué que par des yogis, essentiellement des hommes qui vivaient en solitaire ou dans des sectes plus ou moins secrètes. Krishnamacharya révolutionne tout cela. Il joue ainsi un rôle prépondérant dans la réhabilitation de la pratique du yoga pour tous, hommes et femmes de tous les âges et milieux. Il sera aussi à l’origine de la propagation du yoga en dehors des frontières de l’Inde.

http://www.yogaisabellegodin.ca/bio.php#undefined